un dispositif anti-SDF retiré après une campagne sur les réseaux sociaux

Le coup de gueule a porté ses fruits. Sans-abri assez actif sur Twitter, Christian Page a partagé lundi sur son compte une photo de barrières installées au-dessus de bouches d’aération dans le XIXe arrondissement de Paris, rue de Meaux. Ce qu’on appelle un dispositif anti-SDF.

«Grilles d’air chaud où parfois se posaient les SDF, écrit-il. Sauf que maintenant, voilà…» La photo, retweetée près de 2 000 fois, a scandalisé de nombreux internautes. Elle a aussi attiré l’attention de la mairie, qui a répondu via le réseau social.

Contactée par France Info, la Ville de Paris explique que les barrières ont été mises en place il y a huit ans avec effectivement pour vocation d’empêcher les sans-abri de s’installer sur l’emplacement. Elle a finalement annoncé sur Twitter que le dispositif allait être rapidement retiré.

Un site pour les dénoncer

Les dispositifs anti-SDF sont assez nombreux dans la capitale. En décembre, la fondation Abbé-Pierre a lancé un site où elle incite les internautes à diffuser leurs photos de barrières ou piques installées pour empêcher la présence des sans-abri.

Il y a quelques jours, Le Parisien relatait l’installation d’une douche anti-SDF installée au cœur de la capitale. Elle asperge toute personne qui tente de s’installer devant la porte d’accès d’un parking.

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Paris : 50 colis de Noël pour les personnes âgées à Saint-Jean-Baptiste de Belleville
Paris : trois scénarios pour une piste cyclable avenue de Flandre
Opération chevalet blanc sur la place du Tertre
Paris : un policier reconnaît «par hasard» un meurtrier présumé grâce à la vidéosurveillance
Paris : le chef Michel Sarran en dédicace à Montmartre

Source link : https://fr.news.yahoo.com/paris-dispositif-anti-sdf-retir%C3%A9-apr%C3%A8s-campagne-r%C3%A9seaux-201603236.html

Author :

Publish date : 26 December 2017 8:16 pm

L’article un dispositif anti-SDF retiré après une campagne sur les réseaux sociaux est repris par MONDIALNEWS mais nous n’en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source

Source link