quels droits pour les mineurs?

La journée mondiale de la contraception vise à faire mieux connaitre les différents moyens de contraception de manière à limiter le nombre de grossesses indésirées, et la diffusion des MST. Dans ce domaine, la contraception des mineurs est un sujet majeur de santé publique: selon le secrétariat  d’Etat en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes, les Françaises de 15 à 19 ans présentent un taux de grossesse (22,6‰) très supérieur à celui des Suissesses (9,1 ‰) ou des Néerlandaises (12,3‰).

Or, même si les moyens d’information sont de plus en plus nombreux, les tabous en ce qui concerne la sexualité persistent chez les jeunes. Alors que de nombreuses jeunes filles rencontrent des difficultés à s’engager dans une démarche contraceptive adaptée à leur situation en raison de contraintes sociales et financières, la loi prévoit depuis le 31 mars 2013, que celles âgées de 15 à 17 ans puissent bénéficier d’une délivrance gratuite et confidentielle en pharmacie des contraceptifs remboursables.

Il est cependant obligatoire de se munir d’une ordonnance, établie au préalable par un professionnel de santé: généraliste, gynécologue, infirmier scolaire, sage-femme… Cette consultation est prise en charge sous le régime du tiers payant (le patient est dispensé de régler immédiatement le professionnel de santé), ainsi qu’une consultation de suivi la première année d’accès…

A lire aussi

Source link : https://fr.news.yahoo.com/journ%C3%A9e-mondiale-contraception-quels-droits-085326477.html

Author :

Publish date : 25 September 2017 8:53 am

L’article quels droits pour les mineurs? est repris par MONDIALNEWS mais nous n’en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source

Source link