Malade après un vaccin contre l’hépatite B, l’Etat lui verse 190.000 euros

Douleurs musculaires, fatigue généralisée… Deux mois après un vaccin obligatoire contre l’hépatite B, une secrétaire médicale a présenté des troubles physiques. Vendredi dernier, la cour administrative d’appel de Nantes a condamné l’Etat à lui verser plus de 190.000 euros.

Les faits remontent à mai 1994. La secrétaire médicale, âgée aujourd’hui de 64 ans, avait été soumise à une vaccination contre l’hépatite B, avec trois rappels. Mais, quelques semaines plus tard, en juillet, elle s’était plainte de troubles physiques. Depuis, elle souffre de myofasciite à macrophages, une maladie neurologique qui s’attaque aux tissus musculaires.

La plaignante estime que l’aluminium présent dans le vaccin a pu conduire à la formation de cette maladie.

Des réparations « au titre de solidarité nationale »

Le tribunal administratif d’appel de Nantes a imposé « la somme mise définitivement à la charge de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (Oniam) au profit de Mme L. (…) fixée à 190.751,19 euros », selon la décision. L’Oniam devra verser également 1.500 euros de frais de justice.

Lors de procédures antérieures, le Conseil d’Etat avait estimé en mai 2016 que « le lien de causalité entre la vaccination contre l’hépatite B subie par Mme L. dans le cadre de l’obligation vaccinale liée à son activité professionnelle et…

A lire aussi

Source link : https://fr.news.yahoo.com/malade-apr%C3%A8s-vaccin-contre-l-121500513.html

Author :

Publish date : 27 December 2017 12:15 pm

L’article Malade après un vaccin contre l’hépatite B, l’Etat lui verse 190.000 euros est repris par MONDIALNEWS mais nous n’en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source

Source link