« Grâce à la musique, je me suis construite à part entière »

, déclare la chanteuse Jain sur franceinfo, à l’occasion de la sortie de son nouveau single estival Alright. Le titre partage la même rythmique et les mêmes accents reggae que ses anciens hits Come et Makeba.” data-reactid=”22″>“Grâce à la musique, je me suis construite à part entière”, déclare la chanteuse Jain sur franceinfo, à l’occasion de la sortie de son nouveau single estival Alright. Le titre partage la même rythmique et les mêmes accents reggae que ses anciens hits Come et Makeba.

, raconte-t-elle. Car, avant de vivre dans ce pays africain, Jain et sa famille habitaient à Dubaï qui, selon l’artiste, est “un Etat qui vit dans l’opulence”.” data-reactid=”24″>Pour écrire ses musiques, Jain, 26 ans, s’inspire des musiques des différents pays qu’elle a visités petite. La chanteuse a en effet vécu sur plusieurs continents au gré des pérégrinations professionnelles de son père. C’est en République du Congo, que démarre son “exploration musicale”. “Quand je suis arrivée, c’était une grosse claque”, raconte-t-elle. Car, avant de vivre dans ce pays africain, Jain et sa famille habitaient à Dubaï qui, selon l’artiste, est “un Etat qui vit dans l’opulence”.

Des voyages qui l’inspirent

poursuit-elle. Le contraste entre les deux pays a donc été fort : “Ces changements de villes marquent beaucoup et font du bien car on apprend beaucoup. Des nouvelles valeurs et sur qui l’on est.”” data-reactid=”26″>“Au Congo, c’était quasiment l’inverse”, poursuit-elle. Le contraste entre les deux pays a donc été fort : “Ces changements de villes marquent beaucoup et font du bien car on apprend beaucoup. Des nouvelles valeurs et sur qui l’on est.”

C’est à Pointe-Noire qu’elle compose ses premières maquettes. Car, il faut le savoir, textes, chant et guitare, Jain fait tout toute seule. C’est là que le DJ Mr. Flash lui a appris comment s’enregistrer chez elle.

Une philosophie jaïniste

(sur Internet) sur une citation (…)” data-reactid=”29″>Ses débuts se sont presque déroulés en cachette. À 16 ans, l’artiste, trop timide pour dévoiler son identité, a créé un personnage. Celui de Jain. “Je suis tombée (sur Internet) sur une citation (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

est repris par MONDIALNEWS mais nous n’en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source

Source link