Accord de Paris, où en est-on sur le climat 2 ans après ?

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="CLIMAT. En 2015, Paris organisait la , qui a vu l’engagement des Etats signataires à maintenir le réchauffement climatique sous le seuil de 2°C. Deux ans plus tard, où en est-on ? Si quelques progrès ont été réalisés, le chemin à parcourir reste considérable. Tel était le thème de la table ronde animée par Elena Sender, journaliste à Sciences et Avenir, à l’occasion du  A cette occasion étaient accueillis Joël Guiot, paléo-climatologue, Eric Guilyardi, océanographe et climatologue, ainsi que Michel Colombier, directeur scientifique de l’institut du dévleoppement durable et des relations internationales. Regards croisés, entre espoirs et défis qui restent à relever. » data-reactid= »22″>CLIMAT. En 2015, Paris organisait la , qui a vu l’engagement des Etats signataires à maintenir le réchauffement climatique sous le seuil de 2°C. Deux ans plus tard, où en est-on ? Si quelques progrès ont été réalisés, le chemin à parcourir reste considérable. Tel était le thème de la table ronde animée par Elena Sender, journaliste à Sciences et Avenir, à l’occasion du  A cette occasion étaient accueillis Joël Guiot, paléo-climatologue, Eric Guilyardi, océanographe et climatologue, ainsi que Michel Colombier, directeur scientifique de l’institut du dévleoppement durable et des relations internationales. Regards croisés, entre espoirs et défis qui restent à relever.

Consensus scientifique à limiter « la fièvre du climat »

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Première bonne nouvelle : la réalité scientifique du réchauffement climatique n'est plus remise en question. « L’agressivité des négateurs a diminué, nous avons désormais basculé dans la recherche de solutions politiques, se réjouit Eric Guilyardi. Désormais, c’est la répartition de l’effort international qui est débattue. Et il y a urgence : il ne nous reste qu’un crédit de 1000 milliards de tonnes de carbone à émettre si nous voulons limit[…] » data-reactid= »24″>Première bonne nouvelle : la réalité scientifique du réchauffement climatique n’est plus remise en question. « L’agressivité des négateurs a diminué, nous avons désormais basculé dans la recherche de solutions politiques, se réjouit Eric Guilyardi. Désormais, c’est la répartition de l’effort international qui est débattue. Et il y a urgence : il ne nous reste qu’un crédit de 1000 milliards de tonnes de carbone à émettre si nous voulons limit[…]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Source link : https://fr.news.yahoo.com/forum-srs-accord-paris-o%C3%B9-142947573.html

Author :

Publish date : 29 September 2017 2:29 pm

Source link